Newsletter

Suivez toute l'actualité de votre député en vous inscrivant à sa newsletter.

Réunions publiques dans les écarts

Afin de réduire l'isolement des guyanais vis-à-vis du pouvoir je tiens à rencontrer régulièrement les citoyens de ma circonscription à l'occasion de réunions publiques dans les écarts

PARTAGER

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Réduire l’isolement et l’éloignement des guyanais vis à vis du pouvoir politique est une autre de mes priorités. C’est la raison pour laquelle j’accorde une importance à la prise en compte de la situation des guyanais vivants dans les écarts. Tout en étant administrativement rattachés aux communes, ces villages restent éloignés des infrastructures publiques. 

Souvent oubliés des politiques publiques, les populations vivant dans les écarts souffrent de cet enclavement. 

J’ai procédé à l’instauration des réunions publiques au sein des écarts afin d’entendre leurs sollicitations. Celles-ci relèvent souvent de l’ordre des besoins vitaux : accès à l’eau potable et à l’électricité, lutte contre l’habitat précaire, scolarisation des enfants, établissement d’un état-civil. J’ai à coeur de me faire le porte-parole des ces oubliés de la République. J’ai d’ores et déjà entrepris de travailler, conjointement avec la collectivité territoriale de Guyane ainsi que la préfecture, sur l’amélioration de leurs conditions de vie. 

Réunion publique à l’écart d’Angola (Apatou)

9 réunions publiques réalisées

  • Sparouine (Saint-Laurent du Maroni)
  • Île Portal (Saint-Laurent du Maroni)
  • Saint-Jean (Saint-Laurent du Maroni)
  • Charvin (Mana)
  • Apatou bourg
  • Anaola (Apatou)
  • Nou Kampu (Apatou)
  • Patience (Apatou)
  • Maiman (Apatou)

Recevoir la newsletter du député

Remplissez le formulaire